Arguments anti-féministes (1) "Les féministes d’aujourd’hui…"

Par défaut

Je commence une nouvelle série de billets destinés à répondre de manière (je l’espère) simple et claire aux arguments anti-féministes les plus courants. Je ne parle pas des arguments sexistes en général, mais plus particulièrement de ceux qui visent à faire taire les féministes, et j’exclus d’emblée les "mal-baisée" et autres "si t’étais belle tu dirais pas ça" que je ne considère pas comme des arguments (bien que d’autres aient visiblement du mal à faire la différence).

Voici une liste d’arguments que je me propose de traiter, elle est susceptible d’évoluer en fonction de vos suggestions. N’hésitez pas à m’en faire, ces billets sont destinés à répondre soit à vos questions, soit aux arguments et questions auxquels vous avez du mal à répondre.

    – Les féministes d’aujourd’hui ne veulent pas l’égalité: elles veulent [dominer les hommes, etc.].
    – L’égalité est un leurre, les hommes et les femmes sont complémentaires; les hommes et les femmes ont des destins naturels différents.
    – Les féministes sont trop agressives.
    – Les féministes détestent les hommes.
    – Pourquoi parler de féminisme et pas d’humanisme?
    – Les combats féministes sont futiles par rapport à la souffrance des femmes en Afghanistan (ou d’autres pays, si possible très loin).

Aujourd’hui donc, tous les arguments commençant par "les féministes d’aujourd’hui", et en particulier "Les féministes d’aujourd’hui ne veulent pas l’égalité, elles veulent dominer les hommes". Généralement, le sous-entendu est le suivant: "l’existence des féministes était justifiée quand les femmes ne disposaient pas des mêmes droits que les hommes. J’aurais d’ailleurs été féministe à cette époque. Mais aujourd’hui ce n’est plus le cas."

Il faut distinguer deux choses dans cet argument: la distinction féminisme d’hier / d’aujourd’hui et l’idée que les féministes revendiqueraient non pas l’égalité mais la supériorité sur les hommes.

Féminismes "d’hier" et "d’aujourd’hui"

D’abord, l’apparence de consensus à propos des féministes "d’hier" (quant à la date de péremption de cette catégorie, mystère). On en croirait presque que les combats féministes de l’époque, centrés sur l’égalité des droits, faisaient l’unanimité. On croirait presque qu’être féministe était tout naturel; ou alors, on contourne la difficulté en disant "mais bien sûr qu’à l’époque j’aurais été féministe". C’est oublier que jamais, à aucun moment de son histoire, le féminisme n’a été un mouvement prédominant ni n’a fait l’unanimité. Jamais les revendications féministes n’ont été bien accueillies positivement au moment où elles étaient formulées – que dis-je: qu’elles ont toujours été décriées, moquées, violemment réprimées par la société contemporaine.

C’est vrai pour des choses aussi évidentes aujourd’hui que la possibilité de travailler hors du foyer ou de voter; c’est vrai, ô combien, pour le droit à la contraception et à l’avortement, toujours à défendre aujourd’hui.

anti-suffragettesanti-suffragettes_2anti-avortement

Il est donc bien joli de se revendiquer du féminisme historique, ou de décréter que le féminisme "d’aujourd’hui" n’est pas acceptable. C’est l’un des nouveaux visages de l’anti-féminisme. Il est devenu théoriquement impossible, avec le temps, de contester aux femmes l’égalité des droits. Ce n’est pas parce que la société est féministe, oh là non; c’est parce que les combats féministes d’hier, victorieux, sont devenus des évidences. Ils ne sont plus des combats, justement. Personne ne dirait sans ridicule aujourd’hui "je suis féministe, je soutiens le vote des femmes" ou "je suis féministe, ma femme a ouvert un compte en banque sans ma permission". Facile, donc, de reconnaître la validité des combats d’hier, quand les féministes ont triomphé; facile aussi, surtout d’un point de vue de dominant, de balayer d’un revers de main les combats d’aujourd’hui.

Egalité ou inversion de la domination?

Sous prétexte que l’égalité des droits aurait été atteinte, il est courant d’entendre aujourd’hui que les féministes ne peuvent désormais désirer que dominer à leur tour les hommes. Cet argument suppose, donc, l’existence de l’égalité.

Il est devenu habituel de distinguer féminismes de la 1ère et de la 2ème vague. Pour résumer, la 1ère vague revendiquait l’égalité des droits, tandis que la 2ème, qui commence dans les années 60-70, vise l’égalité réelle, en s’attaquant aux fondements de la domination masculine et en cherchant à changer les mentalités. On a donc beau jeu de dire "mais vous l’avez, l’égalité!" si par cela on entend l’égalité des droits. Oui, certes, les femmes peuvent aujourd’hui voter, étudier, travailler hors du foyer, ouvrir un compte en banque sans l’accord de leur mari. Cette égalité restera cependant théorique tant que persisteront les discriminations, les stéréotypes limitant les possibilités des femmes, les violences de genre, la culture du viol.

Non, l’égalité n’est pas atteinte, c’est pourquoi les féministes continueront à se battre.

Et si vous pensez que l’objectif des féministes est d’inverser les rapports de pouvoir, vos prémisses sont différentes: vous reconnaissez bel et bien que les femmes sont dominées et vous souhaitez perpétuer cette situation. Vous avez donc inventé un mythe anti-féministe (un mythe, oui, car je vous mets au défi de trouver un texte féministe exprimant cet objectif) afin de sauvegarder votre position de dominant. En un mot, vous êtes masculiniste.

AC Husson

About these ads

127 réflexions sur “Arguments anti-féministes (1) "Les féministes d’aujourd’hui…"

  1. Bonjour,
    Il y a quelque chose que je ne comprends pas avec le féminisme:
    Le féminisme existe parce que les hommes ont dominé les femmes partout et tout le temps.
    Mais pourquoi les hommes ont-ils dominé les femmes je veux dire à la base?
    Pourquoi le matriarcat n’existe pas?
    Pourquoi les hommes ont pu imposer leurs choix aux femmes?
    Il existe des micro sociétés matrilinéaires mais pourquoi sont elles si peu nombreuses?

  2. Pingback: Féministe ou fumiste ? | Regards féminins sur la science

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s