On parle de mon livre sur les interwebz

Un mois après la parution du Féminisme en sept slogans et citations, une bande dessinée écrite par moi et dessinée par Thomas Mathieu, je n’en reviens toujours pas de l’accueil formidable réservé à ce livre. Slate le fait même figurer parmi une sélection des meilleurs livres de 2016! Ci-dessous, une sélection de critiques parues en ligne, que je mettrai à jour de temps en temps pour servir de revue de presse. Vous pouvez acheter la BD sur le site de l’éditeur (Le Lombard), lalibrairie.com ou encore Place des libraires.

Le Monde > Petite et grande histoire du féminisme en bande dessinée (Plusieurs chapitres de la BD sont consultables en ligne)

Slate > Nos livres préférés de 2016

C’est un petit exploit qui se cache dans cette BD au format poche: non seulement Mathieu Thomas et Anne-Charlotte Husson réussissent à nous instruire sans douleur en nous invitant dans l’intimité d’un dialogue captivant entre un dessinateur et une chercheuse, mais plus encore: ils parviennent à le faire sur un sujet aussi épidermique que le féminisme.

Libération > Petit guide du féminisme illustré

Jamais rébarbatif, le propos théorique est clair, pédagogique et illustré par l’exemple à travers sept slogans et citations particulièrement parlants.

La Liberté > Le petit guide du féminisme en BD

Ce volume, surprenant par son ton simple mais pédagogique, par son contenu copieux malgré le format limité, révèle l’habileté d’une forme artistique telle que la BD à concentrer une quantité étonnante d’informations en l’espace de quelques lignes et esquisses. Sans être exhaustif ni prosélytique, il présente un aperçu accessible et dynamique du féminisme, se plaçant ainsi à la portée de tous, jeunes adolescents comme adultes, des plus convaincus aux plus réticents.

La Gazette des libraires (librairie du MuCEM) > Le choix des libraires

Anne-Charlotte Husson réalise un véritable travail de fond intelligemment mené et d’une clarté déconcertante. Le dessin de Thomas Mathieu quant à lui colle tout à fait au thème et insuffle un souffle et un dynamisme enivrant à l’ouvrage. On vous le disait : c’est une véritable réussite, à lire et offrir, sans modération.

La Ribambulle > La Petite Bédéthèque des Savoirs #11

Une lecture à mettre entre les mains de tous les misogynes, machos et autres sexistes que compte votre entourage. Mais aussi – bien sûr – entre celles de ceux qui souhaitent mieux comprendre ce qu’est le Féminisme.

Breaking BD > Les femmes prennent le pouvoir

Publicités

Et maintenant?

Vous avez été près de 200 en une semaine à prendre le temps de répondre à mon sondage: merci beaucoup! Surtout, merci pour les gentils mots, les encouragements, ça fait un bien fou et ça me donne envie de continuer. Je vous propose un petit bilan qui doit, de mon côté, m’aider à décider de la direction que ce blog doit prendre – j’évoque ça à la fin du billet.

Sans surprise (?), les gens qui ont répondu au sondage sont des lecteurices régulier·es, mais tous les profils étaient représentés, ce qui est important puisque vous n’avez forcément pas les mêmes attentes.
sondage_fréquence

Catégories d’articles les plus utiles

Les catégories que vous semblez trouver les plus utiles sont, dans l’ordre:

    « matière à réfléchir / des clés pour comprendre » (une catégorie un peu fourre-tout dans laquelle je range les articles de fond): presque 90% l’ont choisie;
    « arguments antiféministes » il s’agit surtout d’une série de billets publiée en 2014. Presque 70% des répondant·es l’ont mentionnée, ce qui me fait penser que je devrais la reprendre;
    « lexique » (48%): c’est une autre série de billets, commencée il y a quelques moi, qui doit me permettre d’aboutir à un lexique relativement fourni des mots liés au genre. J’ai rassemblé toutes les définitions ici.

Qu’attendez-vous de ce blog?

Même si j’ai reçu des réponses variées, de grandes tendances se dégagent:

    – importance de la vulgarisation et de l’accessibilité, y compris pour des néophytes complet·es (sur ça, je dois encore bosser – j’y reviens plus loin);
    – ça ne fait pas l’unanimité, mais certain·es voudraient que je reprenne les billets de réaction à l’actualité, et peut-être que je montre plus mon opinion personnelle sur les sujets dont je parle;
    – ce que vous semblez attendre le plus, ce sont des billets de fond, rigoureux, avec des arguments détaillés et sourcés, des articles de référence que vous pouvez partager et réutiliser lors de débats; ces articles doivent aussi, occasionnellement, constituer un challenge, et surtout pousser à réfléchir.

Suggestions, critiques et pistes pour l’avenir

    – Les billets devraient être moins abstraits, donc comporter plus d’exemples et être plus facilement appropriables.
    – Il va falloir vous mettre d’accord: certain·es trouvent mes articles trop denses et me demandent de délayer un peu plus, d’autres les trouvent trop longs. Là (comme ailleurs!) je ne vais pas pouvoir satisfaire tout le monde 🙂
    – Le contenu devrait être plus facilement accessible; conseiller des ouvrages d’introduction à ces sujets pour les débutant·es? Quelqu’un a fait une suggestion qui me plaît bien: un parcours pour débutant·es, où je commencerais de zéro et progresserais pas à pas. Je vais y réfléchir.
    – Répondre plus souvent aux commentaires: je n’ai ni l’énergie ni le temps de le faire… Je préfère donc laisser mes lecteurices débattre et intervenir seulement quand je le juge nécessaire.
    – D’autres suggestions qui me plaisent (je ne peux pas tout évoquer):

  1. Une série de portraits de féministes: j’avais commencé à travailler il y a quelques mois sur des portraits de féministes d’origines variées, je vais essayer de retrouver ça et m’y mettre vraiment;
  2. Faire une session questions/réponses: j’ai laissé tomber mon compte Ask, c’était trop de travail, mais je pourrais effectivement réfléchir à la forme que pourrait prendre une telle session. Le problème, comme toujours, c’est la gestion des trolls…
  3. Accueillir à nouveau des billets invités: c’était beaucoup de travail en plus (relecture, va-et-vient avec la personne pour modifications éventuelles, mise en forme, etc.), donc j’ai arrêté d’accepter des soumissions. En revanche, je pourrais réfléchir à un format d’interviews ou de portraits ponctuels.
  4. Une chaîne YouTube: ce n’est vraiment pas mon truc. En revanche, je réfléchis depuis longtemps maintenant à un format de podcast (oui, vous avez remarqué, j’aime *bien* les podcasts). Ce n’est pas pour l’avenir immédiat, mais je garde dans un coin de ma tête.

J’ajoute que je suis tout à fait d’accord: ce blog manque de pandas, et que l’idée de lancer un crowdfunding pour me payer un CM qui s’occupe des trolls à ma place est plus que tentante. Merci, lecteurices mystère!

… Coucou?

Euh… Oui, coucou, c’est moi. C’est gentil d’être revenu·es. J’ai perdu l’accès à mon blog pendant plus de 24h après avoir rédigé ce billet, alors croyez-moi, je suis très, très contente de vous revoir.

J’ai eu besoin d’une pause, la pause est finie, les choses sérieuses reprennent. Ou plutôt, les choses sérieuses vont reprendre, mais pour ça j’ai besoin de vous, et je tente donc quelque chose.

Après plus de 4 ans à tenir ce blog, j’aimerais savoir ce que vous en attendez, ce que vous appréciez, ce que vous appréciez moins, ce que vous attendiez et n’avez pas encore trouvé… J’aimerais connaître vos idées, vos suggestions, vos attentes. L’identité du blog restera la même: il s’agit d’aborder des sujets relatifs au genre d’un point de vue féministe, et, le plus possible, de vulgariser des concepts liés à ces domaines. J’ai tenté plusieurs choses au fil des années, et j’aimerais savoir ce que vous trouvez ou non utile.

Je vous serais donc très reconnaissante si vous pouviez remplir le rapide sondage ci-dessous, utiliser les commentaires pour discuter, ou Facebook (je réponds très rarement aux messages privés par contre). J’ai décidé de ne plus utiliser le compte Twitter @A_C_Husson que pour diffuser mes billets. J’y reviendrai peut-être un jour, mais pour l’instant je n’ai plus la force de gérer ça. Je laisserai le sondage en ligne 1 ou 2 semaines et essaierai ensuite d’en publier une synthèse.

Pour vous remercier, sous le sondage, vous trouverez une (désormais traditionnelle) liste de podcasts. Enjoy!

Podcasts

D’abord, un documentaire pour lequel j’ai été interviewée (à propos du tumblr Je n’ai pas consenti), diffusé dans Sur les docks: « Collection témoignages: Maltraitance gynécologique »


– La Fabrique de l’histoire:

Semaine « Histoire de la sexualité »
Semaine « Prostitutions au XIXe siècle » (à propos d’une exposition au Musée d’Orsay)
« Mademoiselle de Bettignies, l’anti Mata Hari »

– La Suite dans les idées:

« De plus si nouveaux réactionnaires »

– Les Nouveaux chemins de la connaissance:
(pas écouté) « Les maux de la psychanalyse (2/4): La femme existe-t-elle? »

– Sur les docks:
« Mariage pour tous! »
« La ville à l’épreuve du genre »
« Maternité et handicap »

– La tête au carré:
« A quoi sert le sexe? » (douloureux à écouter à cause de la psy invitée, mais il y a aussi le sociologue spécialiste de la sexualité Michel Bozon)
(pas encore écouté) « Le plaisir féminin »

En anglais:

– The Memory Palace:
« Mary Walker Would Wear What She Wanted »
« no. 116,842 » (à propos d’une inventrice assez incroyable)

– Scene on Radio:
« What Men Talk About When They Talk About Sports »
« An Athlete In and Out » (à propos de l’homosexualité dans les milieux sportifs)

+ Je viens de découvrir 2 podcasts en anglais que je n’ai encore jamais écoutés: « How to Be a Girl » (podcast créé par la mère d’une fillette trans) et « The Guilty Feminist ».

Et comme il n’y a pas que le djendeur dans la vie, un épisode récent de Reply All (c’est un bon podcast à propos d’internet, je vous le conseille) qui m’a bouleversée: « The Cathedral ».

That’s all folks! N’oubliez pas de me donner votre avis 🙂

Calendrier

Un nouveau tout petit billet pour vous signaler deux événements auxquels je participe cette semaine.

Mercredi soir, je serai au centre LGBT de Tours dans le cadre de cette conférence-débat; j’y parlerai de la « théorie du genre », du sens de l’expression dans les discours anti-égalité, de ses origines et des moyens de répondre à ce type de discours.

Tours

Samedi matin, je serai à Paris dans le cadre de rencontres féministes qui s’annoncent très très bien. Je participerai à un atelier corps & médecine auquel seront notamment présent·es le collectif Gyn&Co et au moins une personne d’Outrans; il sera aussi question d’autogynécologie. Plus de détails sur le site du collectif ARF.

invitation_rencontres_feministes_arf

Au plaisir de vous y voir! Si vous pouvez y faire un tour venez me dire bonjour!

Appel à témoignages: violences médicales en gynécologie-obstétrique

Une note très rapide avant de revenir (promis!) avec des billets plus conséquents.

La journaliste Mélanie Déchalotte, qui travaille pour la super émission « Sur les Docks » (France Culture), travaille sur un documentaire radio portant sur les violences médicales en gynécologie-obstétrique. La question du toucher vaginal sans consentement l’intéresse particulièrement, mais pas exclusivement.

Elle cherche pour cela à interviewer, de façon anonyme, des personnes prêtes à témoigner sur ce sujet, que ce soit en tant que patientes ou en tant que soignant·es (étudiant·es, docteur·es, sage-femmes, infirimier·es…).

Si cela vous intéresse, vous pouvez remplir le formulaire ci-dessous. Je collecterai les adresses mail et les enverrai à M. Déchalotte.

Pour info, cette journaliste fait de super documentaires comme « PMA pour les couples homosexuels. La filière belge », que j’avais déjà recommandé sur ce blog. Et si le sujet vous intéresse, je vous rappelle que j’ai ouvert un tumblr pour collecter des témoignages sur le défaut de consentement dans la relation médicale: Je n’ai pas consenti.

« Je n’ai pas consenti », un tumblr sur le consentement dans la relation médicale

Suite à l’émergence d’une mobilisation autour de la question du consentement dans les actes médicaux, Béatrice Kammerer (auteure de la tribune « Le consentement, point aveugle de la formation des médecins » et animatrice des Vendredis Intellos) et moi-même avons décidé de créer un tumblr rassemblant des témoignages de patient·es sur ce problème du défaut de consentement dans la relation médecin – patient. Le tumblr s’intitule « Je n’ai pas consenti » (voir aussi #JeNaiPasConsenti sur Twitter). Vous y trouverez le texte de la tribune et de la pétition concernant le toucher vaginal sous anesthésie générale, ainsi qu’une explication du projet. Il s’agit d’un outil parmi d’autres mis en place pour attirer l’attention sur cette question.

Parmi les témoignages déjà publiés:
« Mon consentement, c’est pas négociable! » (par Béatrice Kammerer)
« Le consentement, pour quoi faire? »
« Consentement supposé »
« Quand on découvre qu’on n’a pas consenti »

Lire la suite

Résultats

Etant donné les événements, j’ai laissé le sondage en ligne quelques jours de plus que prévu. Le nombre de votes par jour a nettement diminué à partir de mercredi dernier, mais plus de 550 personnes y ont tout de même pris part, et les résultats – tadaa! – sont les suivants. Je contacterai les gagnant·es par mail pour l’envoi des prix.

Premier prix: illustration du slogan par Janine, du blog Poil à fille

On ne naît pas féministe mais on devrait (Marjorie – 28%)

Deuxième et troisième prix: un exemplaire dédicadé du Projet Crocodiles

Le féminisme ça fait du bien là où ça fait mâle (Raphaëlle – 11%)
Etre neutre, c’est prendre parti (Benjamin Billet – 10%)

Du quatrième au septième prix: un livre publié par les éditions Des ailes sur un tracteur

Ma vie. Mes choix. Respecte mes droits! (Hermione Gender – 8%)
Adapte un mec (Jessica – 7%)
La lutte continue, tous genres confondus (Marion – 7%)
La cause perdure (Ava – 6%)

Bravo aux gagnant·es et merci encore à toutes celles et tous ceux qui ont participé!

Concours de slogans: vote

Tout d’abord: belle et bonne année à tout le monde! Djendeur, paillettes et confettis sur vous.

Merci à toutes celles et tous ceux qui ont participé au concours. J’ai dû opérer une première sélection parmi les contributions, non seulement parce qu’il y en avait beaucoup, mais aussi parce que certaines ne me semblaient pas assez inclusives. Je vous propose donc maintenant de voter parmi les slogans suivants. Le sondage n’autorise qu’un vote par personne, et j’annoncerai les résultats en fin de semaine.

(L’ordre des slogans ci-dessous est aléatoire)

Lire la suite

Enquête sur l’accueil des victimes de violences sexuelles en France

L’association Les Déchaînées* lance une enquête auprès des personnes victimes de violences sexuelles qui sont allées porter plainte en France, afin de mieux comprendre les conditions dans lesquelles elles ont été accueillies. Je la relaie aujourd’hui à l’occasion de la Journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

En France, moins de 10 % des victimes de viol portent plainte. Les raisons à cela sont nombreuses : peur, sentiment de culpabilité, pressions extérieures, difficulté à prouver les faits… Dans un premier temps, l’association souhaite en savoir plus sur l’accueil qui est fait aux victimes de violences sexuelles en commissariat ou gendarmerie. Pour cela, elle lance une enquête auprès des personnes majeures victimes de violences sexuelles ayant porté plainte.

L’association espère réunir au moins 500 réponses, à partir desquelles sera rédigé un rapport qui sera ensuite transmis au Ministère de l’Intérieur, au secrétariat des Droits des Femmes et au Ministère de la Défense.

Le site qui explique la démarche: http://www.enquete-accueil-viol.com/
L’adresse directe de l’enquête: http://dechainees.polldaddy.com/s/enqu%C3%AAte-autour-de-l-accueil-en-gendarmerie-police-des-victimes-de-viol

(*Les Déchaînées est une association créée en 2013 pour défendre les droits des femmes.)

Rattrapage et nouvelles

Il semblerait la plupart d’entre vous n’aient pas été très assidu·es sur les internets récemment. Tut tut, n’essayez pas de mentir, j’ai mes sources. Pendant ce temps, je suis restée accrochée à mon ordinateur, pour le bien de La Cause bien sûr. Je vous propose donc une petite séance de rattrapage.

– En juillet, j’ai pris mes cliques, mes claques et mes bouquins et je me suis installée sur le carnet de recherche collaboratif Espaces réflexifs (une certaine conception des vacances). J’y ai fait une mise au point sur la controverse sur le genre et j’y ai publié deux séries de billets. La première, « Comment faire du genre? », porte sur la difficulté de faire des recherches sur le genre et sur les rapports entre recherche et militantisme. Dans la seconde, « De quoi le genre est-il le nom? », je m’interroge sur les différentes définitions qui existent du genre, notamment chez les anti-gender, chercheurEs et dans le militantisme trans.

– J’ai aussi squatté chez Les Vendredis Intellos pour une critique d’un beau roman de Marie Darrieussecq, Le bébé.

– Pendant que tout le monde avait le dos tourné, j’ai mis les pieds dans le plat et j’ai écrit un billet sur l’intransigeance dans le militantisme féministe; ce billet revient sur une BD féministe qui a beaucoup circulé: « Le féminisme, mais pour quoi faire? ».

Lire la suite