Féminisme

Sites internet

Olympe et le plafond de verre
Sexisme et sciences humaines
A contrario

Vidéos

Je ne saurais trop vous recommander Feminist Frequency – Conversations with Pop Culture, une série de vidéos qui discute des systèmes d’oppression, de genre et de race notamment, à travers des analyses de séries et de films notamment. Ces vidéos valent surtout comme introduction (d’un point de vue féministe, évidemment) aux problématiques de genre; certaines sont particulièrement pertinentes:
La série « Tropes vs Women » est bien faite, en particulier « The Straw Feminist » (l’épouvantail féministe) et « The Smurfette Principle » (le principe de la Schtroumpfette).
« Toy Ads and Learning Gender » (les jouets pour enfants et l’éducation au genre)
« Retro Sexism and Uber Ironic Advertising » (sexisme archaïque et l’humour de troisième degré dans la publicité).
Toutes ces vidéos sont accessibles avec sous-titrage anglais ou français (la plupart traduites par votre servante).

Livres

Une synthèse très efficace sur l’histoire du féminisme:
Riot-Sarcey, Michèle, Histoire du féminisme. La Découverte / Repères, 2008.

Une anthologie de textes féministes:
Ecrits féministes de Christine de Pizan à Simone de Beauvoir. Flammarion / Champs classiques, 2010.

Une introduction à la théorie féministe:
Dorlin, Elsa, Sexe, genre et sexualités. Introduction à la théorie féministe, Paris, PUF, 2008.

Le magazine étatsunien MS Magazine a publié en octobre 2011 une liste de 100 ouvrages féministes de « non-fiction » considérés comme « les meilleurs de tous les temps », selon les lecteurs-trices du magazine.

Publicités

2 réflexions sur “Féminisme

  1. Bonjour,

    Je viens de mettre en ligne ce billet à propos des événements de Cologne…

    Les effets de la « Nuit du 31 décembre » de Cologne continuent à enfler, produisant des réactions très inquiétantes. Ce texte s’intéresse aux discours et fantasmes suscités par ces événements (réplique de Tahir, « invasion », « menaces sexuelles » et restriction de la liberté de mouvement pour les femmes « occidentales »). Une double absence interroge : celle des femmes racisées et des hommes autochtones.

    https://blogs.mediapart.fr/jules-falquet/blog/080216/la-nuit-du-31-decembre-2015-en-allemagne-et-ses-effets-en-france

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s